jeudi 17 août 2017

Viendra le jour où ils brûleront les livres...

Sans doute que parmi ces quelques abrutis américains bien manipulés qui détruisent cette statue, il y en avait pour condamner ceux qui, en Irak ou en Syrie, s'en prenaient à d'autres statues. Ce sont les mêmes.






Viendra le jour où ils brûleront les livres... comme avant... Fahrenheit 451. Monde de fous.

La connerie de tous ces gens devient de plus en plus insupportable. Je suis colère.

Black Live Matter, mon cul !

Folie passagère 3412

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr


mardi 15 août 2017

Ainsi va la vie en Macronie... (7) et autres nouvelles du front...

Des nouvelles du front, en passant...

- Attentat-suicide de Sept-Sorts

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

C'est assez étonnant, les journalistes connaissent tous l'identité du " suspect présumé coupable ", son âge, son adresse, le boulot qu'il faisait; des voisins ont même été interviewés,certains le trouvaient même " charmant " et rien ne filtre: Son nom et sa photo (je ne parle pas de la photo floue, re-floutée par BFM, qui circule sur les réseaux sociaux ) n'ont toujours pas été diffusées.  D'habitude, moins d'une heure après ce genre de drame, la ou les photos des coupables circulent sur les réseaux sociaux et au moins avons-nous soit le nom, soit un prénom suivi d'une lettre et là, rien ! Un hasard ? De l'amateurisme ? Je ne le crois pas. Ils ont forcément reçu la consigne de ne pas diffuser son identité... Pourquoi ?

- Attentat-suicide: Le procureur de la République vient de causer pour nous dire ce qui s'était passé, soit rien qu'on ne sache déjà. Le " présumé suspect " s’appellerait David Patterson... ce que le procureur refuse de confirmer ou d'infirmer.

- Macron


Le couple Macron est en vacance (l'absence de "s" à vacance n'est pas fortuit) incognito à Marseille où il occupe la luxueuse maison d'un préfet sur les hauteurs de la ville. Manu a porté plainte pour harcèlement contre un photographe qui n'arrêtait pas de les suivre. Un comble pour un gars qui pendant près de deux ans n'a jamais cessé de se mettre en scène devant les objectifs de la presse du monde entier.

- AssomptionPour BFM, la fête de l'Assomption ne serait " que la survivance d'une fête chrétienne ". Toujours selon ces mêmes abrutis: " En cette année 2017, la fête de l'Assomption revêt une importance particulière pour les catholiques, puisqu'elle n'est pas célébrée par les protestants " (sic). Et oui, mon con, cette année, comme toutes les précédentes, les protestants ne fêteront pas l'Assomption puisqu'ils ne la fêtent jamais.

- Assomption: le 15 août 1769 naissait à Ajaccio Napoléon Bonaparte. Et dire qu'à un an près le futur empereur serait né génois

- Fashion victime, Ribery-canari part en vacances:

L’image contient peut-être : 1 personne, assis et chaussures


- Defend Europe: Je vous avais parlé de ce bateau, le CStar, affrété par des Identitaires qui se sont donnés comme objectif d'aller bousculer un peu les ONG qui, en méditerranée, sont supposés sauver de manière tout à fait désintéressée les migrants et ce sans aucunement être en cheville avec les passeurs... Toute la presse, vous pouvez vérifier, a annoncé que le bateau, le CStar, était en panne et que son équipage avait adressé un SOS et qu'une ONG se portait à son secours. Un comble ! Et bien, non, que nenni, jamais l'ONG ne s'est portée à son secours, les gars ont réparé par eux-mêmes et le bateau est reparti. Étonnamment, à ce jour, toutes les ONG, y compris Médecins sans Frontières, ont décidé de se retirer jusqu'à nouvel ordre de la méditerranée, et il n'y a plus qu'un bateau, l'Aquarius, pour jouer à cache-cache avec le CStar. Il est vrai que dans le même temps l'une des deux personnes revendiquant le pouvoir en Libye, le Général Haftar, a annoncé qu'il ne voulait plus voir le moindre bateau, y compris ceux des ONG, dans les eaux territoriales libyennes. L'avertissement ne concerne pas le CStar.

En Marche !: La député LREM Claire O' Petit, condamnée par le tribunal de commerce de Bobigny à « une interdiction de diriger, gérer, administrer ou contrôler directement ou indirectement toute entreprise commerciale ou artisanale pour une durée de cinq ans,qui s'était distinguée en déclarant que " Les jeunes devaient arrêter de pleurer pour une baisse de 5 euros des APL ", révèle à propos des 100 premiers jours de Macron au pouvoir que : " Quand on regarde les cinquante dernières années, moi je suis fière des cents premiers jours qui viennent de se passer ".

- Palace !: La patronne de l’hôtel de luxe Apartahaus Paradies, en Suisse, a sacrément merdé en apposant aux abords de la piscine l'affiche suivante:



Ce qui en français dans le texte se traduit ainsi: " A nos clients juifs, femmes, hommes et enfants, vous êtes priés de prendre une douche avant et après la baignade. Si vous ne respectez pas cette règle, nous serons forcés de vous exclure de la piscine. Nous vous remercions de votre compréhension ". Le gouvernement israélien est fort mécontent et exige des excuses publiques.

- Ecologie: Les vacances de Monsieur Hulot, promenades et photos

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, personnes debout

- Crétinerie féministe: Et je reste poli...

L’image contient peut-être : texte


- Mélenchon: Sra-t-il, lui aussi rattrapé par la patrouille ?: Selon Le Monde et le Parisien: " Le parquet de Paris a élargi l’enquête sur les soupçons d’emplois fictifs d’assistants parlementaires au Parlement européen à Jean-Luc Mélenchon. Cette annonce intervient à la suite d’un nouveau signalement déposé le 27 juin par la députée européenne du Front national (FN) Sophie Montel visant le patron de La France insoumise (LFI) ".

- Mediapart: Puisque le journal d'Edwy Plenel vous le demande, vous êtes priés de faire preuve d'hospitalité:

- Le chiffre: Entre 1998 et 2016, 400 000 Algériens ont été naturalisé... Français.

- Titres de séjour: les algériens arrivent en tête des étrangers auxquels la France accorde des titres de séjours, avec 28.000 cartes de séjour délivrées en 2016. Les algériens se placent ainsi devant les marocains, qui ont obtenu 27.149 titre de séjour pendant la même année. Les chinois complètent le podium avec 15.973 titres de séjour, tandis que nos voisins tunisiens arrivent en quatrième position avec 15.208 titres de séjour délivrés en 2016.

- Evolution:



Voilà, c'est tout pour le moment,  bonne soirée à tous  et une bonne fête à toutes les Marie !

Folie passagère 3411

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

Ne pas tout mélanger: Y a Nazis et Nazis !

Bon, je vais vous expliquer... Il y a des méchants Nazis, des suprémacistes aux States que le monde entier déteste. Ils ne sont pas fréquentables, il faut les dénoncer parce qu'ils prêchent la haine et sont hypers racistes. Certains - dont l'inénarrable journal de référence que la terre entière nous envie, Le Monde - appellent même à dénoncer publiquement, en donnant le nom et l'adresse, ces affreux. Même Trump  dit d'eux qu'ils sont le mal incarné; c'est dire !

Au compteur, ces méchants nazis américains ont cette année 1 mort et une vingtaine de blessés. Ce n'est pas beaucoup mais c'est, vous en conviendrez, déjà beaucoup trop. Pour vous aider à les reconnaître, je vous glisse quelques photos:

Résultat de recherche d'images pour "Charlottesville" Résultat de recherche d'images pour "Charlottesville"

Résultat de recherche d'images pour "Charlottesville"

Et puis, il y a les autres nazis. Ceux-là, ils sont très fréquentables. Même qu'il y a des tas de gens très bien, comme le célèbre Mc Cain ou le non moins célèbre BHL, qui les ont aidé à être ce qu'ils sont aujourd'hui. La totalité de nos dirigeants européens les connaissent fort bien et, puisqu'ils ne disent rien, consentent à les voir se promener et agir librement et armés jusqu'aux dents. Le pouvoir local, soutenu par toute la communauté internationale ou presque, les utilise tranquillou pour réprimer  et accessoirement exécuter toute personne qui n'irait pas dans le sens de l'histoire ou qui aurait exprimé trop de sympathie pour la Russie. Ces nazis là, on les trouve en Ukraine mais comme ils sont moins cons que les méchants nazis américains, ils se font appeler autrement, genre nationalistes, par exemple. Ils se sont même organisés en groupe armé ou en bataillon. Comme le Bataillon Azov ou Pravy Sector. Ils ont du pognon dont l'origine n'est pas difficile à identifier, suffit d'aller chercher du côté de Kiev et par delà Kiev... enfin, vous voyez... Je ne vous fais pas un dessin... Enfin bref, ceux-là sont donc fréquentables, admirables même, diront certains et dans le Dombass, ils font du sacré bon boulot: ils atomisent à qui mieux-mieux toute la région, églises, hopitaux, femmes et enfants... en toute impunité et sans que quiconque, pas même au Monde, ne moufte.  Allez, là aussi, je vous mets quelques photos pour que vous puissiez faire la différence...

Résultat de recherche d'images pour "bataillon azov" Résultat de recherche d'images pour "bataillon azov"

Résultat de recherche d'images pour "bataillon azov" Résultat de recherche d'images pour "bataillon azov"

Résultat de recherche d'images pour "bataillon azov" Résultat de recherche d'images pour "bataillon azov"

Ils se dit même que ces nazis patriotes là ont des succursales copains en France... mais chut, faudrait pas que tout cela devienne gênant...

Allez, ne me remerciez pas, c'était la petite leçon du jour et souvenez-vous: il y a des gentils nazis et des méchants, c'est comme ça !

Folie passagère 3410
Résultat de recherche d'images pour "bataillon azov francais"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

dimanche 13 août 2017

Charlottesville ? Vite, Un kleenex pour Anne Sinclair !



Crénom, aux States, en Virginie, y a des méchants nazillons, des suprémacistes blancs, des KKK et des tas de vilains qui ont manifesté les uns  bras tendus, d'autres avec des torches, d'autres encore avec des armes. J'imagine qu'ils ont du pousser des cris et des slogans du genre : " Vive l'Amérique blanche et aux chiottes les noirs et les juifs ", non ? Enfin j'imagine parce que je n'y étais pas. Mais vu le scandale que cela fait en France... mézavi que les odieux n'ont pas du faire dans la dentelle. Y en a même un qui a pris his car et qui a foncé dans la foule occasionnant de la sorte la mort d'une jeune contre-manifestante fille forcément bien sous tous rapports et même qu'il en a blessé tout plein d'autres, une vingtaine parait-il.

Pas de mort, pas de scandale - des manifs de ce genre, y en a des dizaines chaque année eux USA - mais là, y a eu une morte ! Un attentat à la voiture folle pas folle puisque pilotée par une saloperie de nazillon. Alors scandale.

C'est dramatique, nous sommes d'accord, affreux même, ignoble tant qu'à faire, ne mégotons pas: monstrueux !

Bon okay, si les contre-manifestants avaient laissé les méchants manifester, comme la constitution américaine l'autorise, sans doute n'y aurait-il pas eu carabistouilles, blessés et morts et encore moins de scandale. Mais non, il fallait, comme la constitution l'autorise, que les contre-manifestants contre-manifestent. Logique. Alors ça a chauffé. Et le monde entier des anti-racistes et autres peace & lovers s'insurger contre, c'est selon l'organe de presse, les fachos, la droite radicale, l'ultra-droite ou l'extrême droite américaine.

Tenez jusqu'en France, on a été scandalisé, ulcéré et meurtri dans nos chairs de progressistes qui n'aiment pas Trump et encore moins cette Amérique de reds necks. Affreuse manifestation qui n'honore pas le genre humain, n'est-ce pas ? Si seulement le Trump il avait condamné les méchants et uniquement eux, l'honneur eut été sauf, mais non, le bougre, il a condamné la violence, quelle qu'elle soit, celle des deux camps, celle des manifestants et celles des contre-manifestants qui, les pauvres, n'avaient eux que de quelques battes de base-ball et autres lance-flammes improvisés. 

Même notre cocue nationale, Anne Sinclair, s'est émue de, je la cite,: " ces Saluts nazis, torches et armes lourdes, les images hallucinantes de la manif d'extrême-droite à Charlottesville ". Un concentré de révulsion et de vomi en si peu de mots, ça en jette et génère 650 re-tweets sur le réseau. Ma gueule !  

Ouais, ben voulez que je vous dise ? Toute cette agitation, ces offuscations et autres indignations, ça m'en touche une sans faire bouger l'autre. Ça aurait pu mais ça n'a pas.

Ça n'a pas parce que voyez-vous les indignations à géométrie variable, je ne les supporte plus, je n'en peux plus et plus elles sont surfaites, plus elles me gonflent. Si Anne Sinclair s'était offusquée, à l'époque, des manif pro-palestiniennes bras tendus qui ravagèrent Barbès et Sarcelles, si Anne Sinclair et consorts étaient horrifiés par ce qui se passe au Venez', si tous nos progressistes de salon s'étaient indignés des " morts aux juifs " que les p'tits gars de l'extrême-gauche et les racailles scandaient dans Paris, si tous ces connards de gauchistes s'insurgeaient que l'on puisse organiser en France des " camps d'été décolonial " interdits aux blancs, si toutes ces pseudo vierges effarouchées osaient parler d'attentats islamistes plutôt que de voitures folles conduites par des déséquilibrés, oui, alors peut-être que là, j'aurais pu moi aussi m'indigner. Quand Trump ne cite pas les suprématistes après un attentat c'est mal et quand Macron ne cite pas les islamistes c'est bien. Comme d'hab', indignation de gauche a force de loi !

Elle a bon dos l'extrême-droite quand l'extrême gauche est exempte de tous péchés.

Et bien non !  Ce qui s'est passé à Charlotte ne me scandalise pas plus que cela. Je ne m'offusque pas parce que le deux poids, deux mesures, je ne le supporte pas plus que toutes ces indignations à sens unique. Et j'emmerde Anne Sinclair, Audrey Crespo-Marra et tous ceux qui ne voient en ce qui s'est passé là-bas pas autre chose qu'une scandaleuse manifestation d’extrémistes de droite.

Folie passagère 3409
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

vendredi 11 août 2017

Toi aussi, cause comme Mélenchon... et vois si ça passe...

" Je ne supporte plus de vivre dans un endroit où les gens sont trop mélangés. J'habite à la campagne, je ne peux pas survivre quand il n'y a que des noirs aux cheveux crépus (ou des arabes aux yeux gris), c'est au delà de mes forces ! "


Folie passagère 3408
Résultat de recherche d'images pour "2 poids 2 mesures"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

jeudi 10 août 2017

De Chavez à Maduro en passant par Clémentine Autain et Mélenchon ...

Résultat de recherche d'images pour "chavez maduro"

Je ne suis allé qu'une fois au Venezuela. C'était fin 1991, en décembre. J'avais été très impressionné par ce que j'avais vu partout où je passais. 

Lors de mon arrivée à l'aéroport de Caracas, il y avait beaucoup de soldats et partout un écriteau sur lequel était inscrit: " C'est à la discipline du peuple que l'on doit la force de la Nation ", un truc dans le genre. Je me souviens m'être dit: " ça craint ici ". Mais en fait pas du tout. Sorti de l'aéroport, je ne verrai (presque) plus de militaires; partout où j'irai, quelle que soit l'heure du jour ou de la nuit, je me sentirai en sécurité. 

Par contre, j'ai vu un pays riche, de belles voitures, de beaux restaurants, de beaux hôtels, de belles routes, de belles maisons, de beaux immeubles. Partout. J'ai vu un port dans lequel entraient et sortaient sans discontinuer des pétroliers. En ce temps-là, l'argent coulait à flot. Certes, je n'étais pas dupe et j'imaginais bien que la majeure partie du magot n'était pas égalitairement répartie  entre toutes les couches de la population mais je n'ai pas le souvenir d'avoir vu de mendiants, de pauvres en guenilles, ni de bidonvilles et encore moins de gens crever la dalle sur le trottoir. Même dans les coins un peu plus reculés. Sans doute y en avait-il mais je ne les verrai pas.

Lorsque nous étions attablés dans un restaurant, nous avions tous droit à un serveur attitré qui ne nous lâchait pas d'une semelle, prêt à tout instant à répondre à une demande et à assurer un service de qualité. Les salaires étaient peu élevés, l'équivalent me semble-t-il de 200 francs français de l'époque, mais l'ami qui tenait un de ces restos nous disait qu'au moins ils avaient un boulot, un salaire et que c'était le salaire moyen. Bref, en ce temps-là, il y avait du boulot pour toute personne qui en voulait. Ne disait-on pas que le Venezuela était le pays le plus riche et le plus prometteur d'Amérique du Sud. J'avions même songé, un soir de délire peut-être alcoolisé, m'y installer. On pouvait y faire fortune; l'un de nos hôtes, un Français était devenu riche avec une dizaine de restaurants. Son petit plaisir était de faire deviner à ses invités combien il y avait de points lumineux dans sa maison, sa piscine et son jardin: " à cinquante près " disait-il; les coupures d'électricité étaient rares. De quoi me faire rêver, moi qui habitait alors en Guyane, département pourtant français.

Partout où nous allâmes, Caracas, Margarita, Barcelona, Valencia ou Mérida, l'impression était la même: ce pays vivait bien et globalement la population ne semblait pas malheureuse.

Je ne sais plus où cela se passa, peut-être du côté de Mérida, mais alors que nous roulions, nous traversâmes une ville en pleine effervescence. Ça sentait le caoutchouc brûlé. Et c'est ce que nous vîmes sans bien comprendre ce qui se passait: des policiers semblaient en découdre avec des militaires et des pneus avaient été incendiés. Nous l'apprîmes plus tard, c'était les prémisses d'un coup d'Etat. Coup d'Etat qui fut réellement déclenché quelques semaines plus tard en février de l'année suivante. Coup d'Etat organisé, mais avorté, par le pote à Mélenchon, Hugo Chavez.

La suite, on la connait. Chavez fit deux ans de prison mais fut finalement libéré par le président qui succéda à Perez, Rafael Caldera. Chavez fonda son parti " la Cinquième République " et fut élu Président en 1998.

La suite, là encore on la connait. Toute la gauche internationale, mais pas que, dressera des lauriers à Chavez dont on disait qu'il sortait de l'ornière un pays qui pourtant ne l'était pas avant lui. Des programmes immobiliers, des programmes de couverture sociale, un socialisme débridé et un pays... de plus en plus corrompu, plus qu'il ne l'avait été sous Perez ou Caldera. Au fur et à mesure que les délires socialistes de Chavez prenaient de l'ampleur, le balai des pétroliers dans le port se réduisit comme peau de chagrin. Le pays le plus riche d'Amérique du Sud, rebaptisé par Chavez République Bolivarienne du Venezuela, s'enfonçait lentement mais surement dans une crise économique et politique incroyable. Le patronat alerta, la population commença à s'exciter et Chavez ne trouvera rien de mieux que de désigner comme coupable les pétroliers. Des manifestations éclateront un peu partout et seront matées dans la plus grande violence par les forces armées restées loyales à Chavez pourtant incarcéré quelques heures. Il gagnera néanmoins la partie et sera élu une nouvelle fois... avec plus de 300 morts au compteur de ces manifestations.

Un deuxième mandat qui permettra à sa fille de devenir la personne la plus riche d'un pays qui peu à peu sombrait dans le socialisme " bolivarien " cher au cœur de notre France Insoumise.

La suite, une  nouvelle fois, on la connaît. Chavez crèvera et sera honoré par toute l'Internationale Socialiste, dont l'Iran, dont le gouvernement Français. Hollande enverra un ministre saluer la mémoire de Chavez et Mélenchon s'avouera inconsolable. Chavez sera remplacé par tout aussi pire: Nicolas Maduro. Ce dernier sera élu en avril 2014 et on assistera dès lors à la déliquescence et l’effondrement du pays dans une crise économique infernale. Les pétroliers ne sortiront plus du port.

D'une proximité à peine croyable avec le programme de Mélenchon, Maduro proposera dernièrement de jeter à la poubelle et la constitution et l'Assemblée Nationale d'opposition élue en 2015 pour faire élire, avec une participation d'à peine 41%, une nouvelle assemblée constituante, composée uniquement de membres acquis au gouvernement, chargée d'écrire une nouvelle constitution sensée poser les bases d'une nouvelle République. Une sixième ?

A ce jour, en moins de deux mois de contestation populaire, la police de Maduro a tué près de deux cent manifestants. Par balles ou à coups de matraque et de grenades.  L'ONU se contentant de " condamner l'usage excessif de la force publique ".

L'inflation avoisine les 300 % selon les autorités locales et 700% selon le FMI. La mortalité infantile, une des plus faible du continent en 2010, augmente de 30% entre 2015 et 2016.

Aujourd'hui et après 25 ans de révolution bolivarienne, il ne reste plus rien du Venezuela que j'ai connu. 

Alors quand je lis et entends cette pouffiasse boboïde de Clémentine Autain déclarer: " Le scénario qu'on nous propose c'est un méchant dictateur contre de gentils opposants, ce n'est pas tout à fait ça. Je ne défends pas Maduro, je vois sa fuite en avant. Mais le leadership de l'opposition est de droite extrême, et fait aussi usage de la force, auteur de crimes ", quand je constate le silence aussi assourdissant que complice de Mélenchon sur ce qui se passe actuellement là-bas, quand je vois comment se comporte cette pseudo France Insoumise, je n'ai qu'une chose à leur dire: Allez vous faire foutre !

Folie passagère 3407
Résultat de recherche d'images pour "députés France insoumise"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

Les larmes du drapeau - FTP