mardi 31 mai 2016

Enseignement de l'arabe: Jean-Jacques Bourdin change de ton !

Ce matin, Bourdin, la voix de la populace, recevait Belkacem. 


Ils ont parlé de plein de choses et en particulier des augmentations de rémunérations des enseignants et de primes au mérite qu'il faut, s'il vous plait, selon Belkacem, appeler " reconnaissance d'un engagement "; la notion de " prime au mérite " semblant lui écorcher la bouche. 500 millions que ça va coûter en 2017 et au global 1 milliard sur 2018. Bon, c'est normal, nous sommes en campagne, les cadeaux pleuvent et si ça peut empêcher les enseignants de se mettre en grève et de mal voter en 2017, c'est pas cher payé. Sauf que ça ne coûtera pas un milliard mais plusieurs milliards puisqu'on imagine que ces primes et autres revalorisations seront reconduites et deviendront avantages acquis. Pas grave, c'est l'Etat qui paie et puis, au pire, si ces guignols ne sont pas réélus, après eux, le déluge.

Deuxième temps forts, mais là, j'étais sous la douche, l'annonce, paraît-il d'une volonté belkasénienne d'enseigner l'arabe, dès le CP ! Enfin, heureusement que Bourdin a twitté le truc, sinon je serais passé à côté. Mais curieusement, il a twitté l'info deux fois à quelques heures d'intervalle et pas de la même façon:

La première fois, à 8h58, l'itw à peine finie:

Crénom, la nouvelle fuse et bronca sur les réseaux sociaux .Quoi, la Franco-marocaine veut imposer l'arabe, dès le CP, à des gamins qui, même en seconde, ne savent toujours pas parler le Français correctement ! Oulala, ça chauffe et ça grince des dents, normal.

Alors Bourdin, vers 13h00, il re-balance un message sur cette info et fait disparaître de son compte twitter le premier:


Z'avez vu l'évolution sémantique ? Ouf, on a eu chaud, l'enseignement de l'arabe ne se fera plus dès le CP, il pourra être enseigné, comme les autres langues... 

Et crotte, rien n'est donc sûr, l'arabe " pourra " et hop, plus moyen de taper pour de bon sur Belkacem ! Polémique étouffée en beauté. Et personne n'osera imaginer que Belkacem ait pu souffler dans les bronches du Bourdin, ni vu, ni connu ! C'est-y pas beau la manip ?

Bon ceci dit, laissons le pouvoir encore 5 ans à cette nana et comme elle l'a dit: " il faut une diversité de l'offre de langues étrangères "... Autant dire qu'elle ne lâchera pas le morceau et dès " qu'elle en aura les moyens ", l'arabe sera enseigné... dès le CP. Quand est-ce qu'on arrête les conneries ?

Ce Bourdin est vraiment insupportable.

Allez, hop, sur ce , y a l'apéro qui chante et puis il paraît que Macron se prend un redressement fiscal, allons nous renseigner...

( à propos, vous saviez-vous: Macron-Gallet, Gallet-Macron... )

Bonne soirée, même en Socialie !

Folie passagère 3192.
Résultat de recherche d'images pour "jean jacques bourdin"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

lundi 30 mai 2016

Que peut-on reprocher à François Hollande ?

Photo published for Blocage et grèves : Pour la presse allemande, “Hollande est fini” - Le journal du peuple de France

Un commentateur m'a laissé cette réflexion:

Que peut-on reprocher à Hollande? D'avoir mis 2 ans à comprendre que la politique qu'il voulait mener n'était pas possible et d'en avoir alors changé? C'est exactement le même temps qu'il a fallu à Mitterrand (1981-1983), et pourtant il a été réélu. La politique elle-même qu'il a menée ? Pas évident qu'une autre aurait mieux réussi. Non : c'est sa façon de faire de la politique qui en aura fait un mauvais président. "

Et bien répondons ! Que peut-on reprocher à Président ?

Sa manière de faire de la politique, certes, mais pas forcément, c'est un fin politique finalement puisqu'il est devenu Président, qu'il a réussi à tenir 4 ans dans la fonction et que rien ne nous dit qu'il ne soit pas capable de repiquer pour 5 ans.

Non, il y a bien pire à reprocher à celui qui nous sert de Président, voyons:

- les mensonges du discours du Bourget,
- se faire élire " par défaut " (DSK) et par rejet de Sarkozy, rejet bien entretenu par les médias,
- Il avait tout pour réussir ( sénat, régions, départements, assemblée nationale) et n'a pas su en profiter,
- Axel Kahn,
- son comportement vis à vis de Sarko lors de la passation de pouvoir,
- le cabinet noir,
- sa période de " président normal ", de la pure démagogie, il en est revenu.
- ses photos de vacances avec Trierweiller,
- la manière avec laquelle il la répudia,
- Léonarda,
- l'introduction, si j'ose dire, de Julie Gayet, le scooter,
- Cahuzac, Morelle, Benguigui, Arif, Thévenoud, Harlem Désir, Cambadélis,etc...
- ses bourdes et ses blagounettes à deux balles qui ne font rire que ses affidés,
- le temps passé sur le mariage zinzin au lieu de réformer,
- le mariage zinzin,
- Nicolas Bernard-Buss,
- Taubira,
- traître à son propre camp,
- son amateurisme en politique étrangère ( Syrie, Ukraine ),
- son comportement vis à vis de Poutine,
- la perte d'influence de la France sur la scène internationale,
- son évidente soumission à Obama et Bruxelles,
- Edward Snowden,
- son renoncement à renégocier le traité européen,
- son équipe de communication ( Gantzer, Barberis,...),
- le traitement du dossier Florange,
- sa tenue, ses braguettes ouvertes, ses costumes mal taillés, ses cravates de travers,...
- la vacuité de ses discours,
- Ségolène Royal et l'abandon de l'écotaxe
- l'intrusion de la promotion Voltaire a tous les niveaux de l'Etat,
- la réforme du CSA,
- sa main-mise sur la télévision et la radio publiques, 
- ses mensonges (je ne recevrais pas de députés de la majorité ni de journalistes à l’Élisée, par exemple )
- son absence de résultats,
- le chômage,
- " C'est l'Etat qui paye ",
- " ça va mieux ",
- les Mistral,
- la nomination de Manuel Valls,
- Vincent Peillon et Belkacem, les nouveaux hussards noirs de la République,
- Macron,
- sa façon de surfer sur les attentats et les manœuvres politiciennes de récupérations ( pavoisez, pavoisez vos maisons...),
- Le traitement du projet de révision constitutionnelle et de la déchéance de nationalité,
- la France moins apaisée que jamais,
- le clientélisme,
- la Légion d'Honneur au coupeur de tête,
- son " islamophilie ",
- sa gestion de la crise migratoire,
- le deux poids, deux mesures,
-  démagogie toujours: " Je promets des baisses d'impôts quoiqu'il arrive en 2016, baisses d'impôts dont l'ampleur dépendra du niveau de croissance."
- la montée en puissance du FN favorisée,
- les nouvelles régions, un pas de plus vers une Europe des régions,
- la culture de la repentance,
- le nivellement par le bas,
- son sectarisme,
- sa gestion de la loi Travail,
- ses rétro-pédalages permanents ( aujourd'hui encore sur le budget de la recherche )
- Verdun,

Et j'en oublie certainement...

Et l'on devrait se contenter de ne lui reprocher que sa façon de faire de la politique? Non mais allo, quoi !

Folie passagère 3191.
Résultat de recherche d'images pour "hollande bonnet d ane"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

dimanche 29 mai 2016

Grotesque lâcher de pigeons sur Verdun

( le grand-père de Corto, avant de partir à la guerre )
C'était aujourd'hui à la nécropole de Douaumont. Président a voulu rendre hommage aux morts. Il parait que c'était le temps fort de toutes ces cérémonies commémoratives du massacre de Verdun... Z'ont même recouru au réalisateur Volkler Schlondorff pour monter ce grotesque lâcher de pigeons. On imagine bien le pognon qu'au passage le gars a du prendre, enfin, le pognon, le notre, hein... Par souci d'économie, Président a finalement annulé la prestation de Daniel Barenboïm, lui, il demandait 160 000 euros de cachet... Mais au moins, ça aurait sans doute eu une autre gueule que cette pantalonnade modernoeuse.



N'hésitez pas, passer la pub si elle apparaît et regardez... affligés le spectacle. Si la vidéo ne fonctionne pas, cliquez sur " regardez " et visionnez là directement sur Dailymotion.

Mais pourquoi doivent-ils tout saloper ?


ADDENDUM que je rajoute pour ceux qui n auraient pas bien visionné la vidéo. Lorsque les djeuns sortent de la forêt, la première inscription que l'on voit à leur arrivée dans la nécropole c'est " Aux musulmans morts pour la France ",  je doute que cela soit fortuit.

Folie passagère 3191.
Résultat de recherche d'images pour "grotesque"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

Mises en scène

Ou quand Macron s'en va, en costume cravate, à la pêche aux voix:


Ou quand le contribuable finance la passion de Jacques Attali pour l'opéra et le bas de laine d'Anne Gravoin, l'épouse de Manuel Valls:


Bon dimanche à tous et  bonne fête à toutes les mamans.

Folie passagère 3190.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

samedi 28 mai 2016

Quand la CGT menace le blogueur...

Afficher l'image d'origine

( Service d'ordre CGT, le 12 mai à Paris )

A 14h18, ce jour, une personne anonyme se réclamant de la CGT m'a envoyé le commentaire suivant à propos de mon billet d'avant-hier intitulé " CGT - SS ":


" Vous avez 2 heures pour supprimer cet article insultant et diffamatoire pour notre organisation syndicale... Au-delà de ce délai une plainte pour diffamation sera déposée dans les Tribunaux compétents.Tenez bien compte de cet avertissement de la CGT... Des captures d'écran ont été effectuées. A bon entendeur salut. "

Un lien qui ne fonctionne plus renvoyait vers un truc de la CGT: " cgt.com "

Bon, c'est déjà pas si mal, il n'y a pas de fautes d'orthographe. Encore que, je n'aurais pas mis de " T " majuscule à tribunaux, peut-être est-ce une manière d'appuyer l'injonction, lui donner plus force, le poids de la justice et toussa, allez savoir.

Vous saurez apprécier, je l'espère, la délicatesse du monsieur ( ou de la madame ) dans le ton et les termes employés, ça fout vraiment les j'tons, j'en tremble encore. On sent les gens qui ont l'habitude de manier la trique ou le bâton et qui à une contre-argumentation préfèrent les menaces à peine voilées.

Enfin, bref, je suis bien embêté, voyez-vous, parce que n'étant pas devant mon ordinateur entre 14h18 et 16h18 et étant en un lieu où je ne pouvais en aucun cas intervenir sur le dit-billet, ben... je n'ai pu répondre à l'injonction du monsieur. C'est con, non ?

Alors, j'ai laissé le billet en l'état. Et puis de toute façon, je maintiens: " la CGT n'est rien d'autre qu'un furoncle syndical purulent ". Na ! On verra bien.

Sur ce, je vous la souhaite bonne et heureuse, la soirée !

Folie passagère 3189.
Résultat de recherche d'images pour "cgt ss"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

Quizz Photo ( niveau de difficulté : facile )

La réponse donc: l'oeuvre s'appelle " The Inflatable Refugee " soi en Français: Le réfugié gonflable. Rien que le titre m'amuse. Elle a été créé par un collectif belge de bisounours. L'oeuvre serait exposé maintenant du côté de Copenhague. Le matériau utilisé est de la même matière plastique que celle utilisée pour les zodiacs sur lesquels embarquent les migrants. " Quant à la taille démesurée du "réfugié", c'est une façon pour l'artiste d'attirer l'attention des Européens sur l'importance du problème de la migration "

Non, il ne s'agit pas de trouver l'endroit où a été prise la photo, ce serait vraiment trop simple

Le réfugié gonflable

Par contre, vous pouvez toujours essayer de savoir ce qu'est censé représenter ce bonhomme en plastique de 7 mètres de haut et le nom de " l'oeuvre " ... et on ne triche pas en se ruant sur google, okay ?

Allez, bonne journée à tous, même en Socialie

Folie passagère 3189.
Résultat de recherche d'images pour "fou"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

vendredi 27 mai 2016

Personnalités préférées des Français: Le très curieux sondage du JDD !

Très fort le JDD ! Voici la liste des  personnalités que le journal propose à ses lecteurs pour établir le palmarès des personnalités préférées des Français.



Bon, ils ne vous disent pas comment ils ont choisi ces gens mais vous êtes priés de voter... et s'il vous plait n'allez pas discuter du bien fondé de cette sélection, okay ?

Ça a l'air vachement sérieux ce sondage, non ? Le plus drôle c'est qu'ils vous expliquent qu'on vous donne un choix de 50  personnalités, que vous pouvez voter uniquement pour 10 personnalités et que celles qui recueilleront le plus de suffrages intégreront un palmarès de 60 personnalités qui sera à nouveau soumis aux votes des Français... Mais on vous dit aussi que pour une raison qui vous échappera sans doute, seules les 45 premières personnalités du précédent classement seront automatiquement reconduites dans la sélection des 60 personnalités qui sera proposée par l'Ifop ultérieurement !

10, 45, 50, 60... on s'y perd...

Mais c'est ainsi que, par exemple, Patrick Bruel qui était 13ème ou Djamel Debbouze qui lui était 41ème au classement  de décembre seront automatiquement reconduits même s'ils ne vous sont pas proposés dans la liste ci-dessus. Conséquemment, Zidane (46), Depardieu (47), Hanouna (48), Vanessa Paradis (49) et... cerise sur le gâteau, Nicolas Sarkozy (50ème et de mémoire, seul politique dans les 50 premiers)) ne seront pas soumis aux votes des Français...

Pour ceux qui ne sauraient pas: Hanouna s'est mis a dos dernièrement, non pas le public, mais le monde journalistique pour une sombre histoire de pressions exercées par son équipe sur certains chroniqueurs de Canal Plus qui ne voulaient pas aller bosser pour lui. Quant à Depardieu, ben c'est Depardieu et puis Sarkozy, hein...

Autrement dit, si votre truc, c'est Hanouna, Depardieu ou... Sarkozy, vous pouvez toujours aller vous brosser ! Par contre, Juppé, Bruno Le Maire,  Mélenchon, Cazeneuve ou Montebourg... vous gênez pas, allez-y, n'est-ce pas !

Enfin bref, vous verrez que lorsque paraîtront les résultats, cet été, on vous dira dans le poste:  Juppé confirme les sondages, étonnant, Le Maire fait un superbe score, Melenchon à la côte, blablabla... vous noterez que Nicolas Sarkozy n'est plus dans le classement, etc... Normal, il n'était pas dans la liste !

En clair, on vous prend pour des cons, mais ça, vous le saviez peut-être déjà ! Vous êtes priés de voter, non pas pour les personnalités que vous préférez, mais bien pour les personnalités que le JDD aimerait que vous puissiez préférer. Vous suivez ?

Allez, bonne soirée à tous, même en Socialie !

Folie passagère 3188.
Top 50 du JDD
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

jeudi 26 mai 2016

CGT- SS, CGT-SS, CGT-SS !


Ben oui quoi, CGT - SS ! Quitte à faire dans le scandaleux et le grotesque, comme la CGT, allons-y: CGT - SS !


Parce que franchement - et l'on passera sur les affiches anti-police - envoyer un avis à tous les journaux en leur disant que si vous ne publiez pas le communiqué du Sergent Martinez-Garcia, on fera en sorte que vos canards ne soient pas distribués, fallait oser, ils l'ont fait. Pas un quotidien national aujourd'hui dans les kiosques sauf l'Humanité qui elle, bien sûr, a accepté.

Non mais c'est quoi ce genre d'ultimatum ? C'est quoi ce type d'oukase ? Comme au bon vieux temps, du temps où, par exemple, elle empêchait à Marseille le départ du ravitaillement des forces françaises se battant en Indochine, la GCT a choisi d'imposer sa loi, d'instaurer de fait une censure, de porter magistralement atteinte à la liberté d'expression et d'informer. C'est beau, on se croirait revenu aux heures les plus sombres du communisme. Y avait-il des cégétistes parmi les #JesuisCharlie ?

Mais rassurez-vous, aucun journal ne portera plainte, aucun n'ira réclamer des dommages et intérêts à la CGT, normal, elle contrôle le syndicat du livre, les patrons de presse se coucheront donc ! Encore.

La loi, c'est moi, et moi, je suis la CGT ! Elle s'était assoupie, elle s'est réveillé, Martinez, pression interne et la concurrence des autres syndicats obligent.

Cette même CGT qui met le bronx dans le pays en ce moment, cette même CGT qui ne dément pas quand on l'accuse de mettre à sac des permanences d'élus de la République, cette même CGT qui ne condamne pas ces fameuses affiches, cette même CGT qui appelle au soulèvement et au blocage du pays, cette même CGT dont le service d'ordre opère casqué, masqué, manche de pioche à la main, cette même CGT qui pénalise l'activité déjà chancelante du pays...

Cette même CGT qui finalement, bénéficie d'une certaine complaisance puisque à part quelques rodomontades de quelques politiciens personne n'osera la défier physiquement ou via les tribunaux... Pourquoi se priverait-elle ?

Au JT, ce soir, ils nous ont dit que le parlement avait voté une aide exceptionnelle pour les élus dont les permanences (que j'imaginais assurées ) payées avec nos sous ont été saccagées... La CGT casse et le contribuable paye. Pourquoi donc se priverait-elle ?

N'y aurait-il donc aucun moyen, légal ou autre, de juguler ce furoncle syndical purulent qui ne représente qu'un pouième de la population active ? L'actuel pouvoir en a-t-il seulement envie ? Est-il seulement capable de faire preuve d'autorité ?

Martinez et ses sbires ont bien raison de faire ce qu'ils font et d'agir ainsi, ils n'ont personne en face. Et puis, hein, quitte à payer, laissons faire la CGT, si avec le boxon qu'elle met en ce moment, elle entraîne la chute de l'hystérique de Matignon, ce sera déjà ça de pris, un pitoyable retour sur investissement en quelque sorte...

C'est quoi un Etat qui laisse faire tout et n'importe quoi à un groupuscule extrémiste ?

Comment appelle-t-on un groupuscule qui s'autorise tout et n'importe quoi ?

CGT - SS !

Folie passagère 3187.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

mercredi 25 mai 2016

Hollande, un demeuré lymphatique au Panthéon des nuls

Par Eloïse Lenesley, journaliste:


" Une indescriptible pagaille s'est abattue sur l'Hexagone depuis l'émergence de la mouvance Nuit debout et le passage au forceps de la loi El Khomri. Huit raffineries se retrouvent bloquées, un tiers des stations-essence accusent une pénurie ; les cheminots débrayent les mercredis et jeudis, la CGT envisage un appel à la grève reconductible à la SNCF chaque jour dès le 31 mai, tandis que la RATP pourrait connaître le même sort à compter du 2 juin. Sur les ports et les docks, un arrêt du travail est prévu les 26 et 27 mai. Pour le secteur aérien, ce sera du 3 au 5 juin. Des barrages filtrants sévissent dans plusieurs régions, ainsi que de nouveaux blocages sur le pont de Normandie. Cerise sur le gâteau, les centrales nucléaires pourraient se joindre à la fête, occasionnant des perturbations de la production électrique, voire l'immobilisation de deux réacteurs à Nogent sur Seine. Mais tout cela n'est que menu fretin comparé à l'événement essentiel de ces derniers jours, dont l'impact dépasse allègrement nos modestes frontières: François Hollande est «entré dans l'Histoire». Oui madame. L'Histoire, la vraie, celle avec un grand H, le même qu'il a dû fumer pour qu'une telle idée lui effleure les deux neurones d'intelligence que lui a prêtés Nicolas Sarkozy pour cinq ans. Reconductibles, comme les grèves.

François Hollande est donc «entré dans l'Histoire» en scooter avec sa petite boîte à outils, sous la pluie, la cravate espiègle, le costume froissé, l'exemplarité rapiécée de tous les côtés, la courbe du chômage en bandoulière. Et il est content, l'animal, parce que «ça va mieux». Tellement mieux que l'attractivité de la France patauge en queue de peloton alors que celle des 42 pays d'Europe s'envole, avec un record de 5089 implantations internationales, d'après l'enquête mondiale EY. En cause, la fiscalité et la rigidité du Code du travail. Nul doute que le joyeux foutoir cégétiste pastoral ne va pas arranger nos petites affaires. L'indice PMI manufacturier, lui, se contracte en mai à 48,3 points. La dette publique caracole à 96,2% du PIB. Le chômage, qui dénombre 6,5 millions d'inscrits, ne désenfle qu'au compte-goutte grâce aux manipulations statistiques, aux radiations intempestives, aux contrats subventionnés, aux emplois précaires et à l'essor de l'intérim (+10% sur un an). Les entreprises retrouvent certes un peu d'oxygène, du fait de la baisse de leur facture énergétique. Cette même facture qui a dopé la consommation des ménages, et par ricochet la croissance, au premier trimestre - les températures hivernales les incitant à se chauffer davantage. Huit millions de Français se noient sous le seuil de pauvreté. Selon une étude en date du 24 mai, 43% des citoyens renoncent à se soigner, faute d'argent, ou découragés par des délais d'attente toujours plus longs.

François Hollande est «entré dans l'Histoire» avec pertes et fracas. Mécano de la grève générale, fossoyeur de la cohésion sociale. Instigateur d'un mariage gay qui, quoi qu'on en pense, a clivé la population et monopolisé le débat parlementaire durant des mois, au détriment de sujets plus urgents. Initiateur d'un laxisme débraillé, laissant les racailles saccager le Trocadéro et les Champs-¬Élysées en 2013 après un match du PSG (on se gausse à l'avance des réjouissances «en marge» qui émailleront l'Euro), fermant les yeux devant les scènes de guérillas urbaines du 14-Juillet ou du Nouvel an, observant mollement l'enracinement sur le pavé des activistes ultraviolents d'extrême gauche adeptes du «poulet rôti». Rouleau compresseur de notre mémoire et de nos racines, méprisant les «Français de souche» lors d'un dîner du Crif ; piétinant les cadavres de Verdun d'un racolage multiculturaliste musical ; demeurant lymphatique face à la déferlante migratoire ; s'agenouillant devant les desiderata européens et américains ; anéantissant l'enseignement scolaire: l'Histoire, notre Histoire. François Hollande est bel et bien entré dedans, par effraction, expurgeant ses manuels d'un passé pas assez bobo-compatible, falsifiant le récit national. Enfumeur de l'opinion, s'emparant à bras raccourcis d'une émotion post-attentats susceptible de réanimer son baromètre de popularité en hypothermie, tentant de faire oublier qu'il a favorisé le communautarisme, qu'il n'a pas su prendre les mesures qui s'imposaient après la tragédie de Charlie, qu'il a fait mine d'ignorer pendant la première partie de son mandat la prolifération du djihadisme dans les banlieues, qu'il a orchestré un laborieux cafouillage démocratique avec le stérile projet de déchéance de nationalité et qu'il a instauré le seul état d'urgence au monde où des agitateurs anarchistes peuvent tout démolir sur leur passage et où des syndicalistes peuvent paralyser le pays.

François Hollande est «entré dans l'Histoire» et il le fait savoir. Entré dans l'Histoire comme le pire président de la Ve, celui qui aura semé le désordre, la discorde, les anaphores, la paupérisation, la déculturation, la honte d'être Français. Entré dans l'Histoire par une porte de service qu'il ne nous a pas rendu. Une porte qui claque à la figure de tous les laissés-pour-compte. La France, elle, attend son issue de secours. Hollande, l'anti de Gaulle. "

Paru dans le Figaro Vox sous le titre: Je suis dans l'Histoire : Hollande bientôt au Panthéon des nuls ? 

Eloïse Lenesley.
Résultat de recherche d'images pour "hollande scooter"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique