lundi 16 octobre 2017

Interview d'Emmanuel Macron: un exercice de com' raté !

(Montage Stéphane Jourdain)

Et bien oui, j'ai écouté Macron hier soir. Comme plus de 9 millions de téléspectateurs. Il a commencé à causer pendant que je finissais l'apéro et il s'est enfin tu lorsque je fus rendu au dessert ! Plus d'une heure qu'il a causé le bonhomme.

Bon, il a choisi un dimanche soir ce qui n'est pas très sympa parce que le dimanche soir, on est crevé du week-end, on a le bourdon de veille de reprise, on doit vérifier que les gosses ont fait leurs devoirs et préparé leurs affaires, on pense à la semaine à venir et au taf qui nous attend, etc... Bref, le dimanche soir, on a d'autres chats à fouetter que d'écouter sa majesté jupitérienne parler. Il eut fait ça un autre jour, il aurait fait plus d'audience, c'est certain, tiens comme Sarko ce jeudi 20 septembre 2007, 5 mois après son élection, il avait fait 14,7 millions lui !

Une heure donc pour nous dire quoi ? Et bien rien, absolument rien que nous ne sachions déjà ! Et c'est là qu'on s'aperçoit que le bonhomme est très fort: Nous vendre du rien comme un événement. Parce que fallait les voir et les écouter les TF1, France2, BFM, CNews et autres médias nous pré-vendre "cette première interview du chef de l'Etat depuis son élection", ça n'a pas arrêté depuis que fut annoncé le show, ils n'ont pas arrêté de parler de lui: une occasion de faire un bilan, aller à la rencontre des Français directement chez eux, renouer avec les journalistes, blablabla...

Puis le show de ce dimanche avec 3 journalistes bien connus pour leur impertinence inexistante !

Puis re-belote, les debriefs, les premières réactions des journaleux, des commentateurs, des spécialistes et autres experts puis celles des politiciens de tous bords. Un grand classique donc mais qui aura permis au Macron de monopoliser sur deux, trois jours un temps d'antenne incroyable. Du classique, pas con.

Pas con sauf que... Sauf que il ne nous a rien dit de nouveau, n'a quasiment pas abordé les sujets qui fâchent comme l’immigration, le terrorisme, l'Islam, l'insécurité... Ce n'était peut-être pas les  sujets du jour mais ils font partie de ceux qui préoccupent les Français sans doute bien plus que la problématique du harcèlement ou que l'égalité hommes/femmes.

Sauf que il n'a pas su se défaire de son ton et de sa posture arrogante. Sauf qu'ils nous a encore saoulé avec ses " toutes celles zé tous ceux", ses "chacune et chacun" et son désormais insupportable "Les Françaises zé les Français". Sauf qu'il a encore été chercher des mots désuets ou inusités ( croquignolesque, truchement, ...) dont la portée échappe au lambda et qui viennent se heurter avec d'autres mots clivant ou brusques (bordel, humilier, je n'ai insulté personne,...). Sauf qu'il avait encore choisi un décor sans doute à la hauteur de ses ambitions et de ses connaissances artistiques mais en total décalage avec l'humilité et la simplicité qu'attendent les Français par ces temps difficiles.

Ça fait tout de même beaucoup de sauf que tout de même, non ? Et le résultat ne s'est pas fait attendre: 61% des Français ne l'ont pas trouvé convaincant pour Harris Interactiv, 71% pour LCI ! Même François Hollande, c'est dire, avait fait mieux lors de son interview de rentrée en 2012 !

Alors certes, les journaleux ne pourront plus dire que le Président les snobe, par contre les Français... Qu'auront-ils vu ? Aucune sobriété. Un président sous les dorures, un président précieux, un président hors-sol, bien loin des réalités et du quotidiens de ses concitoyens, rien dans le décor qui puisse le rapprocher un tant soit peu du peuple; bref, un président clivant: il y a lui (La France d'en haut) et nous, la France périphérique.

En clair, un exercice de communication raté quoiqu'en dise Christophe Barbier et Ruth Elkrief.

Et pendant ce temps-là, en Autriche, la (vraie) droite et l'extrême droite donnaient 57% des suffrages au jeune  Sebastian Kurz; il y aurait donc, ailleurs qu'en France, des gens moins manipulables et moins influençables que chez nous... Elle était là la nouveauté d'hier, pas avec Macron.

Résultat de recherche d'images pour "kurz"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

samedi 14 octobre 2017

Ras le bol de ces prières de rues !

Des fois, je suis fatigué...

Parce que voyez-vous, être ulcéré et en colère à force de constater  de quelle manière mon pays part en vrille - et je reste poli -, ça me fatigue, ça me fatigue grave... 

Là, ci-dessous, c'est à Clichy-la-Garenne, commune limitrophe de Paris et depuis des semaines, depuis 6 mois, c'est comme cela tous les vendredi. Il y a même la police pour encadrer cette curieuse manifestation de culs dressés, faudrait pas non plus que ça dérape; alors on les protège, ils prient dans la rue et on y met des flics pour les protéger, pour éviter sans doute que des méchants nauséabonds viennent perturber ce rituel. Et quand tu vois ça (je l'ai vu de mes yeux vus), tu te prends à rêver d'un camion déséquilibré qui passerait par là. A rêver seulement parce que t'es trop couillon, trop gentil, trop silencieux, trop las, trop habitué à voir les choses se barrer en sucette, trop soumis (?) et qu'il ne faudrait pas non plus transformer tous ces hommes pieux en martyrs.

Et puis pour une fois, on ne peut pas dire que les médias passent le truc sous silence, tous les journaux en ont parlé au moins une fois (pour les téloches, faut chercher), donc y a pas de lézard et aucun doute là dessus: les autorités le savent, le préfet dépêche des fics pour encadrer, ils savent, ne font rien et laissent faire.

Va t-en donc bloquer chaque semaine une rue et un quartier pour aller en bande faire ton chapelet, hein, t'imagines le souk, le ramdam.



Et puis faut rien dire, pas se plaindre, pas crier au scandale, ne pas s'en offusquer parce que sinon, hein, t'es un méchant, un islamophobe, un facho, reducio ad hitlerum, enfin les trucs habituels, les trucs qui te font fermer ton clapet parce qu'il n'y a plus rien à dire, parce que tu ne dois rien dire...


Résultat de recherche d'images pour "clichy la garenne prières de rue"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

jeudi 12 octobre 2017

Ainsi va la vie en Macronie (10) ...


Résultat de recherche d'images pour "allocations familiales"

Après le coup sur le quotient familial asséné par Hollande il y a quelques années, la bande à Macron s'apprêterait à supprimer les allocations familiales pour les plus riches. Etant entendu que plus riche signifie ici gagner plus de 6 000 euros pour un ménage. L'objectif, soi-disant, étant de basculer cette part piquée aux riches sur les ménages plus démunis. Bien, mais c'est quoi être riche ? Hollande disait, c'est à partir de 4 000, et aujourd'hui, on nous dit 6 000, faudrait savoir.  Mais l'idée paraît séduisante (et pas si conne puisqu'elle plaira à la gauche) car après tout, quand on gagne 10 000 boules par mois et que l'on a un seul enfant, franchement, on n'est pas à 100 euros près, n'est-ce pas... 

Mais quand on gagne 6 000 euros ou 7 000 ou 8 000 euros et que l'on a 4, 5 voire 7 ou 11 enfants (si, si, j'en connais) est-on pour autant riche ? Non. Et je peux vous certifier que dans ces cas là, les allocs, on compte dessus et plutôt deux fois qu'une ! Alors il apparaît primordial, qui plus est si cette mesure devait être adoptée pour 2018, que les guignols qui gouvernent soient un peu plus précis sur leur démarche. Mais comme toujours avec Macron, on navigue à vue...

Prendre aux riches donc pour refiler aux pauvres. Un vrai Robin des bois ce Macron ! 

Voyons donc une autre conséquence de cette mesure à venir: Qui, parmi tous ces pauvres, est à revenus modestes, bien souvent, et qui en même temps fait beaucoup d'enfants ? hein ? Vous voyez où je veux en venir...

Ainsi, on pourrait se retrouver avec une famille d'origine immigrée, par exemple, qui, avec 4, 5 ou 6 enfants - ce qui n'est pas un cas d'espèce - et tous avantages, aides et allocs inclus,  aura un disponible mensuel supérieur à celui d'un ménage avec 5 ou 6 enfants et gagnant plus de 6 000 euros par mois ! Et oui, ça paraît dingue mais vrai, ma copine Boutfil qui tenait une épicerie sociale pourrait vous le confirmer. Bref, si cette réforme annoncée peut être bénéfique à certains, elle sera d'une part un nouveau coup de massue pour les familles " aisées " ayant beaucoup d'enfants (les dites familles étant très souvent cathos...) et donnera d'autre part, un nouveau coup de pouce à une natalité diverse...
____________________________


Attaque de Marseille-Saint-Charles: Le préfet qui remplace celui du Rhône limogé par Macron est celui qui avait prêté sa maison à Macron cet été. Beau renvoi d’ascenseur !

______________________________

L'acteur Omar Sy, exilé fiscal, qui a déclaré: " Eric Zemmour  ne doit plus être invité sur les plateaux télés car c'est un criminel " sort un nouveau film. Il y interprète le rôle titre " Docteur Knock ". Selon le magazine Le Point: " Et qu'on ne vienne pas poser la question de sa négritude. La couleur est invisible, et là est l'audace réussie du film de Lorraine Levy qui adapte une oeuvre grinçante en film solaire ". Solaire... Louis Jouvet, reviens, ils sont devenus fous.

Addendum: Toujours à propos de Zemmour, Omar Sy a dit: " je ne veux pas me rouler dans la boue avec les cochons". Vraiment ?


Un autre film vient de sortir. " Solaire " lui aussi selon Le Monde. Ça s'appelle L'Atelier ou quand une professionnelle de l'écriture va tenter d'apprendre à des jeunes d'une cité à écrire un roman. Ce film a excité comme un fou Yann Moix: Pour une fois, le méchant de la bande est un jeune blanc, raciste, facho et identitaire.
______________________________

Le mouvement Sens Commun annule sa journée de rentrée car son président, Christophe Billan, avait tendu la main à Marion Maréchal Le Pen en ces termes: " Si Marion Maréchal-Le Pen vient demain avec ses idées, rejoindre une plateforme, cela ne me posera aucun problème. Mais si elle est plus Le Pen que Marion, j’aurai un souci ". L'annonce de la venue éventuelle de Marion MLP avait entraîné le refus de Bruno Retailleau, de Daniel Fasquelle et de Laurent Wauqiez de participer à cette journée. Sens Commun n'est plus ce qu'il était...

________________________________


4 candidats tenteront en décembre de prendre la présidence du parti. Daniel Fasquelle (sympa, rigoureux mais transparent),  le jeune jupéiste Maël de Calan qui est capable de vous tenir un discours passionnant pendant 1 h sur sa vision de la droite et de la France en omettant de dire que pour les législatives il avait Macron en photo sur ses affiches de campagne, Florence Portelli (suffisamment couillue pour s'attaquer aux dinosaures de la rue de Vaugirard ? ) et Laurent Wauquiez... J'avoue que si j'étais (encore) adhérent, il me serait difficile de choisir entre Portelli et Wauquiez.
_______________________________

En fait, si je devais voter à cette élection pour la présidence des LR, je voterai pour celui qui, par ses discours, montrera qu'il a compris et validé le conseil de Zemmour à Wauquiez: " Le rassemblement à la Sarkozy ou à la Chirac, c’est ça qui a tué la droite. Virez-les ! Laissez-les partir ! Je ne rigole pas, ce sont des boulets ! Ils ont tué la droite depuis 30 ans (…) Juppé, on voit le résultat 30 ans plus tard, a tué la droite, il l’a embourgeoisée, l’a UDFisée. Aujourd’hui, laissez-les partir, ils ne représentent rien. On s’en fout du Centre, il n’y a pas d’électeurs. Pasqua disait “Nous apportons les électeurs et le Centre les élus”. C’est ça votre “Rassemblement”. C’est un piège à cons, Wauquiez ! Et je ne rigole pas. (…) Ils viennent toujours les Centristes quand il y a des postes ! "
____________________________________

La France Insoumise... Raquel Garrido, porte-parole du mouvement, " n'a pas eu le temps " de verser ses cotisations sociales à la caisse  nationale des barreaux français (CNBF) à laquelle elle est affiliée plus de 30 000 euros, trop occupée qu'elle était avec l'élection présidentielle. Ces cotisations correspondrait à un revenu annuel de près de 300 000 euros ! C'est beau d'être insoumise à ce tarif là... Son mari, Alexis Corbieres, alors qu'il était rémunéré en tant que professeur d'histoire à hauteur de 2 350 euros par mois avait créé une société de conseil en relations publiques et communication... Curieusement, il a fermé boutique aussitôt l'affaire connue. Il est devenu depuis député de la France Insoumise. Le couple vit toujours dans un appartement HLM mis à sa disposition par la ville de Paris pour un loyer de 1 300 euros inférieur au prix du marché. On notera que ses petites embrouilles ne semble gêner personne... Amusez-vous à ne pas payer vos cotisations sociales....

Grâce à cette histoire d'insoumis de façade, on aura tout de même appris qu'en 2016 plus de 1 200 avocats, des gens supposés rigoureux, doivent entre 30  000 euros et plus de 90 000 euros à la CNBF...
_________________________________

Si selon Mélenchon, Valls est un nazi, qu'est donc Mélenchon ?
__________________________________



Et bonne soirée à tous, même en Macronie !

Résultat de recherche d'images pour "garrido corbière"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

Pourquoi le scandale Harvey Weinstein n'a-t-il pas éclaté plus tôt ? Parce que...

Parce que:


En une image, celle de Marion Cotillard, seule actrice française vivante ayant réussi à Hollywood, vous aurez tout compris.

Ceci dit, ce scandale, comme l'explique si bien l'ami Koltchack, est un magnifique exemple d'hypocrisie... Et oui, tout le monde savait, nous dit-on, tout le monde, comme avec DSK...


" La société post-moderne a la prétention de mettre fin à l'hypocrisie, à toutes les hypocrisies.

Fort bien, même si l'hypocrisie contribue à l'existence d'une société vivable car apaisée. Vous doutez, chers modernes ? Imaginez un instant un monde dans lequel tout le monde dirait ce qu'il pense réellement de ses proches, de ses relations, de ses collaborateurs. Ce serait la guerre de tous contre tous. mais bon, passons, je gage que vous ne saisirez pas le propos, et venons-en au vif du sujet.

Puisqu'il s'agit de combattre l'hypocrisie, j'aimerais que toutes ces actrices, qui aujourd'hui se plaignent des mœurs du sieur Weinstein, viennent nous expliquer publiquement qu'elles n'imaginaient pas un seul instant qu'elles auraient à subir les assauts de ce triste sire, d'autant que cela se passait dans le feutré d'une luxueuse suite d'un palace. Qu'elles viennent nous jurer, la main sur le cœur, qu'elles n'avaient jamais eu vent des turpitudes qui agitaient ce quintal de mauvaise graisse et de bas morceaux, alors que le personnel hôtelier du monde entier, les agents artistiques, bref tous ceux qui étaient amenés à le côtoyer, l'avaient surnommé " le porc ".

Je peux comprendre que lorsqu'on débute dans le métier d'actrice de cinéma on puisse avoir envie de se donner toutes les chances de pouvoir arriver au sommet. Il est de notoriété publique que certains producteurs, amateurs de chair fraîche, sont mieux disposés si la belle accorde ses faveurs en échange d'un rôle qui lui permettrait de faire son entrée dans la cour des grandes. Mais qu'ensuite on vienne se plaindre d'avoir eu à subir les mauvaises manières de ce type, voilà qui me laisse pantois. Comme si les palaces n'avaient pas des bars ou des salons, où on peut traiter ses affaires.

Que ce type soit un salaud, je n'en doute pas un seul instant. Qu'il ait profité de sa notoriété, de sa puissance, pour s'offrir de la chair fraîche, c'est une certitude. Mais il est également certain que ces dames qui viennent jouer les vierges bafouées sont de fieffées hypocrites. je gage que les négociations en vue d'éviter le procès se révéleront particulièrement juteuses, sans mauvais jeu de mot."

Addendum: Et l'on apprend ce matin que " The Pig " organisait quasiment chaque année à Cannes, à l'occasion du festival, des partouzes avec coke à gogo...


Résultat de recherche d'images pour "harvey weinstein"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

mercredi 11 octobre 2017

Dans l'indifférence générale, l'islamique Qatar s'apprête à prendre la tête de l'Unesco !!

Vous ne pourrez pas dire que vous n'avez pas été prévenu... 

Ci-dessous la tribune de Mohamed Louizi. Vous trouverez sources et références sur son blog ICI

Hamad Erdogan.png

" Le Qatar à la tête de l'UNESCO ? Mais non je rêve!

Je l’ai cité en juin 2015 dans mon article «Mediapart, la qatarie ?»[1], non pas parce qu’il aurait une quelconque ressemblance physique avec Edwy Plenel, mais parce que c’était lui — en plus d’être ministre de la culture et des arts — qui était au commande du conseil consultatif de la revue «Doha magazine». Celle qui avait traduit en arabe et distribué gratuitement, en plusieurs milliers d’exemplaires, le plaidoyer «Pour les musulmans» du directeur de Mediapart. Son nom est Hamad Bin Abdulaziz al-Kawari. Depuis 2016, il est conseiller de l’émir du Qatar et très proche du régime des mollahs iraniens. Le monde entier risque de l’avoir à la tête du temple international de la culture à Paris : l’UNESCO (l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture).

Depuis lundi, se tient à Paris l’élection (à 5 tours au maximum) du nouveau directeur de cette instance onusienne très importante. 58 pays membres de son conseil exécutif[2] y participent. Le premier tour, qui s’est déroulé ce lundi à bulletin secret, a donné le candidat du Qatar en tête du scrutin, avec 19 voix, suivi de l’ex-ministre française de la culture Audrey Azoulay, 13 voix, puis la candidate égyptienne, 11 voix, puis la candidate libanaise, 9 voix et enfin la candidat chinois, avec 5 voix. Pour que le Qatar puisse prendre les commandes internationales de la culture, il lui faut 30 voix. 19 sont déjà acquis. Au deuxième tour, le candidat qatari a gagné une voix de plus[3] !

La campagne électorale semble être très rude dans les coulisses. Elle se passe aussi sur les réseaux sociaux et dans les colonnes de la presse arabe et internationale. La couverture médiatique française de cette élection à enjeux reste modeste. «Qui sera le prochain directeur ? Poker menteur à l’UNESCO»[4], titre L’Obs. «Élections à la tête de l’UNESCO sur fonds de querelles diplomatiques»[5], titre France 24. «UNESCO : l’ex-ministre Azoulay coiffée au poteau par un qatari ?», titre Le Point. «L’UNESCO est-elle à vendre ?»[6], peut-on lire aussi dans le Huffpost. Sur Twitter, plusieurs Hashtag pullulent comme celui-ci : #Save_Unesco_from_Terrorism

La candidature du Qatar ne passe pas. Par-ci, on rappelle l’implication certaine du Qatar dans le financement du terrorisme islamiste. Celui-là même qui a déstabilisé bien des régions et causé la destruction de nombreux sites culturels et monuments historiques, patrimoine de l’Humanité, en Irak, en Syrie et au Sahel. Une implication que reproche de nombreux pays arabes à l’émirat, à tel point qu’ils ont décidé de lui infliger, depuis quelques mois, des pressions diplomatiques et des sanctions économiques pour qu’il se détache de l’islamisme et surtout des Frères Musulmans.

Par-là, on rappelle la puissance financière de la diplomatie du carnet de chèques utilisée à outrance par le Qatar[7]. On craint que la machine à billet ne tourne à plein régime comme lors de l’attribution de la Coupe du Monde 2022 au Qatar[8]. Le nom du nouveau directeur (ou de la nouvelle directrice) sera connu dans les jours à venir. Un nom qui sera validé (ou pas) par l’ensemble des 195 membres de l’ONU. D’ici là, alors que le slogan français de l’UNESCO est «Construire la paix dans l’esprit des hommes et des femmes», avec une direction qatarie, on peut se demander légitimement que resterait-il de ce slogan ?

Si le Qatar est aux commandes de l’UNESCO, ce sont les Frères Musulmans et les Ayatollahs iraniens qui inspireront la politique culturelle, scientifique et artistique de ce temple universel ! "

Mohamed Louizi 

Et pour ceux qui ont un peu de courage, je vous invite à visiter le site de l'organisation ISESCO, Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture ICI ou LA , c'est quasiment inconnu, visiblement implanté partout, avec de gros moyens. La quasi totalité des Etats musulmans du monde - y compris les frères ennemis Iran / Irak ainsi que ceux appliquant la charia - ont adhéré à cette organisation dont le but est la diffusion et l'implantation de l'Islam par le biais de la culture , de l'éducation et de la science dans la Oumma et dans le monde ... Une sorte d'Unesco bis à la sauce muzz.

Et pour information, le siège de l'UNESCO est à ... Paris.

Hamad-Iran.png
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

Dans la série " on marche sur la tête ": le séjour irrégulier n'est plus un délit

Parfois, il n'y a même pas besoin de se casser la tête pour faire un billet pour montrer à nouveau que nous marchons complètement sur la tête dans ce pays. Il suffit de voir passer une dépêche, une info et de la re-balancer telle qu'elle... même si elle date un peu (comme quoi on se croît informé mais on en découvre tous les jours...)

Ainsi et c'est le site de RFI que je découvre ça:

FRANCE

En France, le séjour irrégulier d'un étranger n’est plus un délit

media

" La Cour de cassation a décidé, jeudi 5 juillet, que le séjour irrégulier d'un étranger ne pouvait plus suffire à son placement en garde à vue, ce qui va obliger le gouvernement à créer un nouveau dispositif pour les sans-papiers susceptibles d'être soumis à une procédure d'expulsion.

La décision est historique. Tout d'abord, c'est une véritable révolution juridique : le séjour irrégulier n'est plus un délit. D'autre part, l'impact de cette décision sera considérable, selon les associations d'aide aux étrangers. Chaque année, 60 000 personnes étaient placées en garde à vue pour ce délit.

Désormais donc, un sans-papiers ne peut plus être considéré comme un délinquant. S'il doit toujours être raccompagné à la frontière, puisqu'il n'est pas dans une situation légale en France, un étranger en situation irrégulière doit l'être dans un cadre administratif et non plus pénal. "

Et la petite citation qui va bien pour enfoncer le clou:

" Pour la première fois depuis 70 ans, c’est le regard de l’ensemble de la société française qui a vocation à changer sur les sans-papiers puisque (…) le sans-papiers ne peut plus être assimilé à un délinquant. "

Patrice Spinosi Avocat de l'association d'aide aux étrangers Cimade.


Résultat de recherche d'images pour "ce pays est foutu"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

Vivre en Européen